30 RUELLE DU CROCQ 95270 ASNIERES-SUR-OISE
DU LUNDI AU VENDREDI
DE 9H00 à 18H00
06 58 77 21 02

20 points à vérifier avant de partir en vacances tranquille

Un sujet d’actualité: les vacances ! Elles approchent à grand pas, et le soleil est au rendez vous depuis quelques jours pour nous le rappeler.  Les vacances, c’est bien, on les attend avec impatience, mais beaucoup sont angoissés à l’idée de quitter leur maison: cambriolageincendiefuite d’eau, etc… sont autant de surprises désagréables qu’on souhaiterait éviter de découvrir à notre retour.

Une enquête du site Budget Maison auprès de 2124 français au cours des mois de mai et juin 2017 montre à quel point les français sont inquiets pour leur maison durant cette période. Sans pourtant prendre réellement les mesures nécessaires :

 

20 points à vérifier avant de partir en vacances tranquille

 

68% des interrogés ont peur d’être cambriolés, 59% pensent qu’il est facile d’entrer dans leur domicile, et pourtant seul un tiers des foyers est protégé. Parmi ceux qui ne sont pas protégés, 58% n’envisagent pas de le faire, l’argument principal étant le manque de moyens.

Pourtant il existe de nombreuses solutions qui permettent de partir un peu plus serein, pour éviter cela:

Bien sûr, le risque zéro n’existe pas, mais je vous propose ces quelques “astuces” que j’ai moi même mise en place, ou que j’ai relevé à droite et à gauche, et qui pourront déjà limiter les dégâts. Chaque année, elles viennent se compléter avec les dernières trouvailles.

 

 Faire des économies pendant les vacances

S’absenter de chez soit est également une bonne occasion de faire quelques économies d’énergie. De plus, le fait de couper certains éléments permet d’éviter les mauvaises surprises (inondation, incendie, comme mentionné plus haut). Voici donc quelques éléments à prendre en compte:

  • débrancher tous les appareils en veille: ça parait évident, mais on est loin de toujours le faire. Quand on part 2 ou 3 semaines, c’est vraiment inutile de les laisser branchés
  • l’hiver, passer le chauffage en hors gel, inutile de chauffer la maison plus que ça. Si on est un peu équipé en domotique, ou juste avec un thermostat connecté, il sera facile de le rallumer la veille du retour, histoire de rentrer dans une maison accueillante. L’été, normalement le chauffage a déjà été coupé depuis un moment 😉
  • couper le gaz: on ne fera pas d’économie, mais ça peut éviter une catastrophe
  • couper l’eau l’hiver, pour éviter les canalisations qui pètent. L’été, idem, couper l’eau pour éviter les éventuelles inondations, sauf peut être pour l’arrosage automatique, qui peut être nécessaire si on ne veut pas laisser mourir son jardin
  • enfin, couper le ballon d’eau chaude. Ce point est pas mal discuté sur internet: on ne fait soit disant pas d’économie, car au retour il va devoir chauffer plusieurs heures pour tout réchauffer, problème de légionelle, etc… Dans les faits, il reste intéressant de couper son ballon d’eau chaude.  Pour vous en convaincre, j’ai vérifié chez moi: en utilisation courante, mon ballon d’eau chaude se met en fonctionnement vers 21h, après le passage en heures creuses. Il consomme grosso modo 4Kw chaque soir. Quand je me suis absenté 15 jours, j’ai donc économisé 15 x 4Kw, soit 60Kw. Bien sûr, quand je suis rentré, il a dû fonctionner plus fort et plus longtemps pour tout réchauffer, environ 14Kw. Au final, j’ai donc économisé en 15 jours environ 46Kw. Je vous l’accorde, ce n’est pas ce qui va m’enrichir, mais il n’y a pas de petite économie, et puis c’est bon pour la planète. Quant à la légionelle, elle disparait dès que l’eau est suffisamment chaude. Il ne faut simplement pas la boire, mais en général on ne cherche pas non plus à boire l’eau chaude…
  • Conclusion

    Comme je le disais en introduction, le risque zéro n’existe pas, il existe malheureusement un tas de combines utilisées par les cambrioleurs, comme quelques brindilles sur le pas de votre porte: si elles sont toujours là après plusieurs jours, c’est qu’il n’y a personne à la maison… Difficile à contrer :/ Mais ces quelques astuces permettront de limiter un peu les dégâts. Même si je les complète chaque année, elles ne sont toutefois pas exhaustives, j’en ai certainement oublié, et si vous avez vos propres astuces, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

 

Vous avez un projet vous souhaitez le partager avec nous Cliquer ICI