30 RUELLE DU CROCQ 95270 ASNIERES-SUR-OISE
DU LUNDI AU VENDREDI
DE 9H00 à 18H00
06 58 77 21 02

Pourquoi il faut éviter les solutions basées sur le Cloud

L’un des choix importants à faire quand on choisi une solution domotique est le fait qu’elle repose ou non sur le Cloud. De ce choix peut dépendre la pérennité de la solution. Pluzzy est malheureusement un exemple des désagréments que peut engendrer le Cloud.

une solution domotique réalisée par Toshiba, permettant notamment de suivre sa consommation d’énergie et de piloter son chauffage.

Toshiba a décidé d’arrêter sa solution, envoyant ainsi un mail à tous les utilisateurs :

 

Nous souhaitons vous informer de l’évolution de la situation concernant les produits, accessoires et services de la gamme Home Energy Management System (HEMS) commercialisés par Toshiba sous la marque « Pluzzy ».

Suite au réexamen du portefeuille d’activités du groupe Toshiba au niveau mondial, il a été décidé de l’arrêt de la commercialisation par Toshiba de la gamme Pluzzy et le transfert du service Pluzzy

 

Une nouvelle fois ce type d’événement remet en avant le principal inconvénient des solutions basées sur le Cloud.

Une solution basée sur le Cloud a deux avantages: d’une part elle est souvent plus abordable, puis toute l’intelligence est déportée sur les serveurs de la société. Ainsi la solution peut être vendue moins cher, puisque le hardware est moins couteux. Ensuite, elle est souvent plug and play, donc plus simple à mettre en place. Mais face à cela, un inconvénient majeur: la dépendance d’une société extérieurede sa bonne santéde ses projets, et de ses serveurs. Ici les utilisateurs ont acquis un pack de départ aux alentours des 400€, plus les éventuels périphériques qu’ils ont acheté pour compléter la solution. Une solution qui devient inopérante au bout de 3 ans seulement, puisqu’en plus de dépendre du Cloud, cette solution utilise du ZigBee avec une surcouche propriétaire, donc non interopérable avec d’autres équipements ZigBee. La solution cumule donc les deux points négatifs.

solution reposant sur le cloud + protocole fermé, à éviter absolument !

Il faut tout de même bien avoir conscience de l’existence de ce risque. Avoir une ampoule connectée qui ne fonctionne plus sera moins problématique que d’avoir toute la gestion de son chauffage en panne en plein hiver.

 

les cas se multiplient malheureusement, notamment dans le domaine des objets connectés, quasi tous dépendants du Cloud. Devant ces problèmes il est normal que l’utilisateur soit de plus en plus réticent devant la promesse de la maison connectée.

 

Vous avez un projet vous souhaitez le partager avec nous Cliquer ICI